Burkina Faso

Le Burkina Faso est le premier pays où Nouvelle Planète s’est engagée dès 1980 dans les domaines des technologies appropriées d’abord en collaboration avec le Centre Ecologique Albert Schweitzer (CEAS). Dès 1986, Nouvelle Planète a soutenu des projets concrets demandés par des groupements féminins très dynamiques, groupements paysans, centres d’accueil et de formation d’enfants, etc.

Zones d'intervention

Quelques chiffres

Ces chiffres concernent l'année 2016.

Nombre de projets
7
Montant des projets
CHF 128'394.- (sans les jumelages)
Nombre de voyages d'entraide
1

Coordination
L’organisation locale BCOD (bureau conseil en organisation et développement) coordonne les actions soutenues par Nouvelle Planète. Elle regroupe autour d'elle des groupes locaux et des personnes représentant des compétences dans de nombreux domaines qui conseillent et apportent leur expertise lors de la réalisation de projets. L’équipe administrative compte 4 personnes. Elle est basée à Ouagadougou.


Stratégie d’intervention

La stratégie de Nouvelle Planète au Burkina Faso est basée sur deux axes :

  1. Focaliser les actions dans les communes de Toma, Bagaré et Samba à proximité de la boucle du Mouhoun. Il s’agit de communes défavorisées, situées en dehors des grands axes et ne bénéficiant que de très peu d’appui. L’équipe de coordination a procédé à une étude précise de ces communes avant de recevoir des demandes de communautés villageoises qui concernent le plus souvent l’agriculture, l’eau, l’irrigation, des activités génératrices de revenus, la formation, l’utilisation de technologies appropriées, la santé et la lutte contre la désertification.
  2. Poursuivre la collaboration avec des villages bénéficiant de relations dans le cadre de jumelages solidaires.  Des projets concrets y sont réalisés dans plusieurs domaines en collaboration avec les groupes suisses.