Appel d'avril 2015

  • Projet d'écoles au Cameroun

    Salle de classe de l’école de Bamessing qui accueille 120 écoliers par jour.

  • Projet d'écoles au Cameroun

    Les futures salles de classe seront similaires à celle de l’école secondaire de Njinikom construite en 2014.

Cameroun - Trois écoles ont besoin de votre aide afin d’offrir aux enfants et aux jeunes du Nord-Ouest des conditions d’enseignement convenables.

« Si tes projets portent à un an, plante du riz ; à 20 ans, plante un arbre ;  à plus d'un siècle, développe les hommes. » Ce proverbe chinois a été cité à de nombreuses reprises pour justifier tous les investissements consentis ces dernières années dans le monde pour l’éducation. L’accès à l’éducation et à la formation est considéré comme un pilier fondamental dans la lutte contre la pauvreté. Au Sud, d’importants efforts ont été consentis dans ce domaine et l’ONU se félicite d’avoir obtenu des résultats tangibles depuis l’introduction de ses objectifs pour le Millénaire en l’an 2000. Aujourd’hui, au niveau mondial, on estime qu’environ 90% des enfants ont accès à une éducation primaire.

Inégalités croissantes dans l’accès à l’éducation
Même constat au Cameroun. L’accès à l’éducation est devenu une priorité pour le gouvernement. Cependant, de grosses disparités existent entre les zones rurales et les centres urbains du pays. Dans la région du Nord-Ouest du Cameroun, les infrastructures scolaires sont déficientes et, dès l’âge de 11 ans, moins de la moitié des enfants peuvent poursuivre une éducation secondaire. Les communautés sont trop souvent livrées à elles-mêmes pour construire les bâtiments scolaires. C’est seulement une fois qu’une infrastructure existe que l’Etat entre en matière et assure l’engagement des enseignants et le paiement de leurs salaires. Dans les villages les plus reculés, les habitants, souvent sans ressources financières, tentent tant bien que mal de se mobiliser pour mettre sur pied des bâtiments provisoires. Ces salles de classe, fréquemment en terre, ne résistent que quelques années aux saisons des pluies qui touchent la région de mai à octobre.

Trois écoles à soutenir
Durant toute l’année 2015, Nouvelle Planète a décidé de soutenir des écoles dans trois villages différents en y construisant des salles de classe et des installations sanitaires appropriées. Le choix s’est arrêté sur trois établissements scolaires qui se trouvaient particulièrement dans le besoin : l’école primaire de Bamessing qui accueille des enfants de 6 à 15 ans issus d’ethnies minoritaires (Haoussa et Fulani), et les écoles secondaires de Baingo et de Muloin qui souhaitent permettre à un plus grand nombre de jeunes de 11 à 18 ans de la région de suivre une éducation secondaire.

  • Avec CHF 65.- vous offrez un table-banc où pourront s’asseoir en permanence trois écoliers.
  • Avec CHF 95.- vous permettez la scolarisation d’un enfant camerounais.

Grâce à votre soutien, ce sont 900 enfants de Bamessing, Baingo et Muloin qui pourront chaque année fréquenter l’école dans des conditions plus appropriées. Pour ce faire, il vous suffit d’indiquer « Ecoles Cameroun » sur votre bulletin de versement. Nous vous remercions de tout cœur pour votre contribution !

Olivier Dumont

Inscrivez-vous à un camp